OSICAT

Une étude clinique et un projet de télémedecine du CHU de Toulouse visant à évaluer l'apport médical et économique d'un programme de télésuivi à domicile des patients souffrant d'insuffisance cardiaque.

En cas d'urgence
Appeler le 15

Qu'est ce que l'insuffisance cardiaque ?

Généralités

L'Insuffisance cardiaque est une maladie fréquente. En France plus de 1 100 000 personnes sont traitées et il y a 120 000 nouveaux cas par an.

C'est une maladie dans laquelle la pompe musculaire cardiaque devient plus ou moins rapidement incapable d'assurer correctement les besoins en oxygène des organes en raison d'une baisse du débit sanguin.

En effet, la pompe cardiaque, pour bien fonctionner, doit à la fois avoir une bonne force de contraction (systole) et être également capable de bien se remplir grâce au sang oxygéné qui vient des poumons (diastole).

Si une des ces deux fonctions (contraction, relâchement) voire les deux sont altérées, le débit sanguin diminuera et les organes seront moins oxygénés, de même le remplissage du cœur se faisant moins bien il y aura un engorgement dans les poumons qui peut empêcher une bonne oxygénation du sang d'où une sensation d'essoufflement (dyspnée).

Les causes principales de cette maladie sont liées à l'altération du muscle cardiaque en raison d'atteinte

  • liée à l'hypertension artérielle
  • liée à des maladies des coronaires
  • liée à des maladies des valves cardiaques
  • liée à des maladies primitives (sans cause retrouvée) du muscle cardiaque
  • liée à des atteintes toxiques du muscle cardiaque.

Il existe également de nombreux facteurs aggravants qu'il faut connaître car plus de 50 % des décompensations, parfois brutales, pourraient être prévenues par une meilleure connaissance des signes d'alerte.

Prise en charge actuelle

La prise en charge actuelle vise à améliorer la qualité de vie en

  • soulageant les symptômes (essoufflement, fatigue, œdèmes, etc.)
  • permettant les activités de la vie quotidienne
  • prévenant les épisodes de décompensation et réduisant le nombre et la durée des hospitalisations
  • ralentissant la progression de la maladie et réduisant sa mortalité

Le traitement de l'insuffisance cardiaque comprend

  • un traitement non pharmacologique, avec prescription de nouvelles habitudes alimentaires et d'activité physique régulière
  • un traitement pharmacologique (des médicaments), bien codifié et efficace pour l'insuffisance cardiaque
  • parfois un traitement par dispositifs intracardiaques (stimulation bi ventriculaire/Pace Maker), qui prend une place croissante dans l'insuffisance cardiaque demeurant symptomatique malgré un traitement optimal. Chez certains patients, une indication d'assistance ventriculaire gauche ou de greffe cardiaque peut être discutée

L'éducation thérapeutique du patient (ETP) est complémentaire des traitements.